La Tweed Mania | De la laine au Tweed | Le Marchand du Glen

BOUTIQUE FRANÇAISE POUR LES AMOUREUX DES HIGHLANDS DE L'OUEST ET DES ÎLES D'ÉCOSSE

Etoffe de tweed en laine de couleur gris bleu

tweed mania, 

la passion du tweed

Le tweed n’est à l'origine ni un motif ni un matériau à proprement parler. Il s'agit en réalité d'une technique qui désigne un procédé de filage puis de tissage de fils.

Toutefois, il est aujourd'hui courant d'utiliser le terme "tweed" également pour désigner un matériau fabriqué via cette technique.

L'effet tweed peut être obtenu avec presque tous les matériaux, bien qu'il soit traditionnellement confectionné à partir de pure laine vierge, mais la fibre de tweed peut aussi contenir du coton, de la rayonne (fibre cellulose), de la soie, du lin ou des matières synthétiques.


qu'est-ce que le tweed

Le tweed est produit par différentes teintures de la laine brute, après son lavage, mais avant son filage. Pour obtenir le ton désiré d'un fil de tweed, plusieurs couleurs ou nuances de fibres préalablement teintes sont habilement mélangées.


La laine teinte est ensuite cardée et filée en fils de couleurs mélangés pour le tissage. D'infinis effets de couleurs peuvent ensuite être obtenus en tordant ensemble des brins de laine de différentes teintes.


C'est cette riche complexité au niveau des fibres qui rend le tweed unique lorsqu'il est tissé. Il est possible d'obtenir presque tous les motifs, bien que certains d'entre eux soient particulièrement caractéristiques.


C'est pourquoi le tweed est très différent des tissus peignés avec lesquels les tartans traditionnels, par exemple, sont généralement fabriqués. Ces derniers sont normalement teints au fil, c’est-à-dire que la laine est d’abord filée, puis les fils sont teints, ce qui donne un effet plus homogène aux couleurs du tissu fini.


Dans l’industrie textile, il est très commun de trouver des tissus décrits comme étant du tweed, alors qu'ils n'en sont pas.

Zoom sur une étoffe de Tweed en laine au motif sergé multicolore
Zoom sur une étoffe de Tweed en laine au motif sergé gris bleu

Le terme "tweed" est souvent utilisé comme un terme générique pour désigner presque tous les tissus mouchetés à surface rugueuse, en particulier dans des tons naturels. Il n'est pas non plus rare de voir une veste qualifiée de tweed simplement parce qu'elle présente un motif tartan ou des carreaux.


En réalité, à moins d’être confectionné à partir de fibres de différentes couleurs mélangées avant d'être filées, aucun vêtement ne devrait être considéré comme du tweed.


D’un point de vue technique, ce n’est pas le matériau (laine, coton etc.) qui permet à un tissu de porter le nom tweed mais bien le procédé de filage utilisé.


Un fil teint en fibres (teint dans la masse donc) peut être considéré comme du tweed même s'il n'est pas tissé à 100% à partir de pure laine vierge. Mais, d’un point de vue historique, cette réalité technique n’a que peu de sens car le tweed est depuis toujours confectionné à partir de pure laine vierge.


Le tweed est historiquement basé sur une armure serge (l'une des trois techniques de base d'entrecroisement de fils nommée le sergé). Un grand nombre de motifs sont des dérivés de cette armure.

étoffe de tweed

motif herringbone (à chevrons).

L'histoire du tweed

À l’origine, le tweed était confectionné et porté par les paysans écossais et irlandais du XVIIIe siècle afin de se protéger du climat froid et humide. À cette époque, il était composé de laine de mouton, comme c'est le cas encore aujourd'hui pour les tweeds les plus réputés.


C’était en effet un tissu très épais, rugueux, et qui manquait probablement de finesse puisque sa fonction était avant tout pratique. Finalement, il était plutôt bien adapté à la vie rurale dans les contrées isolées comme les Highlands et les îlesCependant, il avait, et a encore aujourd’hui, des qualités fort appréciées pour ses usages. C’était déjà une étoffe robuste, isolante, résistante à l’eau et un coupe-vent très efficace.


L’origine du nom tweed est incertaine mais deux hypothèses cohabitent :


> La première viendrait de la déformation du terme "tweel" qui en langue Scots signifie "sergé" faisant référence au type d’armure (technique de tissage) dite serge. En anglais, le terme est "twill". Cette armure est celle utilisée historiquement pour la confection du tweed. Le commis d’un marchand londonien, au début de XIXe siècle, aurait tout simplement fait une erreur de traduction d’une facture de "tweel" en écrivant "tweed", pensant que ce mot faisait référence à une marque de tissu qui aurait pris le nom de la rivière éponyme.


> La seconde viendrait du nom du fleuve Tweed et de la vallée éponyme qui l’entoure. Ce fleuve situé dans le sud de l’Écosse fait en partie office de frontière avec l’Angleterre.

Paysage d'Ecosse Loch Leathan île de Skye mer placide avec une montagne et un ciel gris
Duc de Windsor vêtu d'un costume en tweed et d'une casquette à carreaux

Au cours du XIXe siècle, le tweed a fini par séduire la noblesse anglaise, qui appréciait les activités telles que la chasse ou la pêche. En effet, les vêtements en tweed correspondaient parfaitement à ce qu’elle recherchait car ils permettaient de se fondre dans le paysage et de rester bien au sec. Certains nobles décidèrent même de créer leur propre tartan en tweed pour se différencier des autres, comme l’avait fait avant eux la Famille Royale avec le fameux Balmoral tartan. Cette tradition se perpétue d’ailleurs encore aujourd’hui.


Ce premier succès se prolongea jusqu’au début du XXe siècle, avec quelques évolutions sur l’utilisation du tissu puisqu’il devint même la tenue de sport idéale, et ce n'est pas une plaisanterie ! Porter du tweed dans son domaine de campagne était tout à fait courant et à la mode. Même les classes moyennes, par phénomène d’imitation, se mirent à porter du tweed pour toutes sortes d’activités qui pourtant aujourd’hui nous paraîtraient totalement inadaptées : sport automobile, tennis, golf, cyclisme, alpinisme, randonnée etc.


Le tweed était toutefois encore réservé à des usages spécifiques : pour faire du sport ou pratiquer des activités de plein air, mais pas en milieu urbain. Il faudra attendre le début de la seconde moitié du XXe siècle, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, pour que le tweed connaisse à un nouveau succès.

En effet, Coco Chanel, alors âgée de 71 ans, rouvre sa maison et présente des tailleurs en tweed directement inspirés de ses anciennes relations avec le Duc de Westminster, l’homme le plus fortuné de toute l’AngleterreElle emploiera d’ailleurs le terme costume, et non le terme tailleur même si c'est bien ce dernier que l'on utilise encore aujourd'hui.


Elle présentera alors ce fameux tailleur en tweed à motifs écossais : une jupe portefeuille s’arrêtant au genou, une veste d’inspiration masculine, sans entoilage, souple, l’ensemble offrant une absolue liberté de mouvement. Le succès fut immédiat et mondial, on verra d’ailleurs plusieurs célébrités le porter à l’époque, notamment Brigitte Bardot, Grace Kelly ou encore Romy Schneider. L’industrie de la haute couture fait encore aujourd’hui régulièrement appel à ce tissu pour diverses collections.


Dernièrement, le tweed a également été remis sur le devant de la scène grâce aux séries à succès Peaky Blinders, Outlander ou Downton Abbey.


L’image grossière du tweed est donc définitivement derrière nous. Aujourd’hui, elle est davantage apparentée au chic et à l’élégance "à la british", tout en restant accessible à toutes les classes sociales, pour les hommes comme pour les femmes.


Le tweed a décidément retrouvé, fort heureusement, toutes ses lettres de noblesse.

Mannequin Marie-Hélène Arnaud vêtue d'un tailleur Chanel en tweed et fumant une cigarette

étoffe de tweed

motif Prince of Wales (prince de galles) ou Glen Check (carreaux glen).

Les types de tweeds

Zoom sur un bouton en cuir d'une veste en Harris Tweed® d'Ecosse
Le tweed est produit dans plusieurs pays européens (Royaume-UniIrlande, Italie, Danemark, Allemagne etc.). Il est classifié en trois grands groupes, dont les critères de classifications peuvent se cumuler.

 origine géographique 

> Borders tweed
> Donegal tweed
Harris Tweed®
> Saxony tweed
> Yorkshire tweed
Ces tweeds ont aujourd’hui une fonction plutôt esthétique bien qu’indéniablement, ils remplissent également des fonctions pratiques.

 usage particulier 

> Gamekeeper tweed (tweed de garde-chasse)
Sporting tweed (tweed de chasse)
> Thornproof tweed (tweed résistant aux épines)
Ces tweeds sont principalement utilisés pour leurs caractéristiques pratiques (robustesse, camouflage etc.) adaptés aux activités de plein air.

 race de mouton 

 > Cheviot tweed
 > Shetland tweed

étoffe de tweed

motif houndstooth (pied-de-poule).

Les principaux types de motifs

Etoffe de Tweed en laine motif Barleycorn Grain d'orge gris

 BARLEYCORN & BIRD’S-EYE 

Motif grain d'orge et motif vue aérienne
Ce premier motif nommé Barleycorn présente un mouchetage proéminent de couleurs complexes, réparti de façon aléatoire, qui se fond dans une seule nuance en regardant dans une vue d’ensemble. Le second, le motif dit Bird's-eye ou Birdseye présente également de petits points ou des mouchetures mais la différence avec le Barleycorn est la disposition de ces dernières de manière plus organisée, moins aléatoire.
Etoffe de Tweed en laine motif Check à petits carreaux jaune et gris

 CHECK 

Motif à petits carreaux.
Il s’agit d’un motif de lignes horizontales et verticales de largeur égale qui forment des carrés, généralement de petits carreaux.
Etoffe de Tweed en laine motif Gun Club marron

 GUN CLUB 

Motif Gun Club.
Ce type de motif est généralement constitué d’un fond à motif à carreaux ou de pied-de-poule, historiquement monochrome, qui est intégré dans une série de carreaux de plus grande taille d’une autre couleur.
Etoffe de Tweed en laine motif Herringbione à chevrons gris

 HERRINGBONE 

Motif à chevrons.
Traduit de manière littérale, Herringbone signifie "Arête de hareng". Il s'agit d'un motif en "V" qui consiste en la création de colonnes de lignes parallèles inclinées. Ce motif est extrêmement populaire, souvent associé au tweed. Il est régulièrement cumulé avec un motif Checked ou Overchecked.
Etoffe de Tweed en laine motif Houndstooth pied-de-coq bleu clair et bleu foncé

 HOUNDSTOOTH 

Motif pied-de-poule.
Traduit de manière littérale, Houndstooth signifie "Dents de chiens". Ce motif originaire du sud de l’Écosse se caractérise par un motif à carreaux brisés qui donne des formes pointues au lieu de carrés. On dit qu'il ressemble à des lignes dentelées des canines. Il est parfois nommé pied-de-coq lorsque les motifs sont plus grands.
Etoffe de Tweed en laine motif Plaid et Tartan marron et gris

 PLAID & TARTAN 

Motifs plaid & tartan.
Le terme Plaid désignait à l’origine une couverture avant de désigner un motif. Il comprend des motifs entrecroisés de deux ou plusieurs couleurs. Son usage s'est étendu ensuite à tout motif tissé ou imprimé, régulier ou irrégulier, comportant des bandes ou des rayures croisées horizontales et verticales, ou plus largement à tout tissu présentant un tel motif.
À la différence du motif Plaid, celui du Tartan fait normalement référence à un motif clanique, familial ou communautaire mais ils partagent néanmoins les mêmes caractéristiques ornementales.
Etoffe de Tweed en laine motif Plain Twill Sergé Uni rouge

 PLAIN TWILL 

Motif sergé uni.
Le motif Plain Twill fait référence à l’armure serge, style de tissage en diagonale, qui est historiquement la caractéristique signature du tweed. Plus rare dans le tweed, on peut aussi trouver le motif Plain Weave (toile unie), basé sur une armure toile, mais qui est moins complexe que le motif Plain Twill. En réalité, il n’existe pas de couleur unie puisque chaque fil de tweed est issu de plusieurs fibres de teintes différentes. En conséquence, l’aspect général donne l’impression d’un ton relativement uni mais il est possible de distinguer des nuances.
Etoffe de Tweed en laine motif Prince Wales Prince de Galles marron et doré

 PRINCE WALES / GLEN CHECK 

Motif Prince de Galles ou motif à carreaux Glen.
Ce motif se compose généralement d’une alternance de motifs pied-de-poule de différentes tailles, sur un fond composé de grands carreaux. Il provient de la région d’Inverness, plus précisément de Glenurquhart. Ce motif était particulièrement apprécié du Duc de Windsor, très à la mode dans les années 1950.
Etoffe de Tweed en laine motif Striped Rayé bleu clair et bleu foncé

 STRIPED 

Motif rayé.
Comme son nom l’indique, ce motif est composé d’une ou plusieurs lignes verticales qui créent des rayures bien visibles se distinguant du fond.
Etoffe de Tweed en laine motif Windowpane ou Overcheck à grands carreaux superposés jaunes sur fond gris bleu

 WINDOWPANE / OVERCHECK 

Motif à carreaux ou motif à carreaux superposés.
Ce motif présente de grands carrés ou oblongs (formes plus longues que larges avec des coins arrondis) dans une teinte contrastée, séparés par une étendue de tissu uni. Le nom provient de sa ressemblance avec un cadre de fenêtre. Lorsqu'il est superposé à un motif plus complexe comme le motif à chevrons ou le pied-de-coq, on a tendance à lui donner le nom de Overcheck, parce qu'il ressemble à un gros carreau en forme de boîte superposé à l'autre motif.

Bouton pour la page Tweed Mania
Bouton pour la page Harris Tweed®
Bouton pour la page Producteurs de Harris Tweed®
Bouton pour le site internet de la Harris Tweed Authority
Logo Le Marchand du Glen, boutique spécialiste de l'Ecosse : Harris Tweed, Whisky et Gin
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

LA VENTE D'ALCOOL EST INTERDITE AUX MINEURS.

Vous souhaitez en savoir plus ?

À PROPOS
NOUS SOUTENIR
THÉMATIQUE
BLOG
AVIS
Nous répondons à vos appels et vos emails du mardi au samedi, de 09:00 à 12:30 et de 14:00 à 18:00, hors jours fériés.